Histoire


Les premiers plans pour fermer le Zuiderzee remontent au 17ème siècle. Cependant, à l’époque, les connaissances et la technologie n’étaient pas encore suffisamment développées. En 1891, le jeune ingénieur Lely a développé ses premiers plans réalisables pour l’Afsluitdijk. En 1913, en sa fonction de ministre des Travaux publics, il a veillé à ce que le projet fut mis sur l’ordre du jour du cabinet. Mais le cabinet a décidé de reporter ces plans indéfiniment.

Une nouvelle impulsion

Pourtant, les temps ont changés. Pendant la Première Guerre mondiale de nombreuses personnes aux Pays-Bas ont souffert de la famine, ce qui a entraîné une plus grande demande d’autosuffisance en termes de nourriture. On a eu besoin de plus de terres agricoles fertiles. Les plans de récupération de terre de Lely pourraient être utilisés à cette fin. Les choses ont tourné vraiment mal en 1916. Dans la région du Zuiderzee, il y a eu une grande inondation. Il y a eu de nombreux morts et blessés, des milliers ont perdu leurs maisons et les dommages économiques étaient énormes. Il fallait faire quelque chose. À ce moment, la clôture du Zuiderzee a reçu une nouvelle impulsion. Lely a présenté ses plans pour l’Afsluitdijk en 1917, mais le Parlement n’a adopté la Loi Zuiderzee qu’en 1918.


Dr. Ir. Cornelis Lely

Afsluitdijk_Lely Beaucoup le connaissent de la statue auprès du Monument sur l’Afsluitdijk : Cornelis Lely. Cornelis Lely (Amsterdam, 23 septembre 1854 – La Haye, 22 janvier 1929) était un ingénieur, ingénieur hydraulique, ministre, gouverneur et politicien néerlandais. Il est le père du projet Zuiderzee. En 1891, le jeune ingénieur Lely a développé ses premiers plans réalisables pour l’Afsluitdijk. En 1913, en sa fonction de ministre des Travaux publics, il a veillé à ce que le projet fut mis sur l’ordre du jour du cabinet. Lely est décédé en 1929 à l’âge de 74 ans. Il n’a jamais vu l’achèvement de l’Afsluitdijk.

La construction de l’Afsluitdijk commence

En 1920 ont commencé les premiers travaux sur l’Afsluitdijk. Après un bref arrêt à cause d’une situation économique difficile, les travaux ont été accélérés en 1925. Des milliers de personnes ont travaillé de toutes forces à la construction de la digue. Les poseurs de pierres venaient de toutes parts du pays, car le travail était bien payé. Ce fut une grande réussite : une digue de plus de 30 kilomètres de long au plein milieu de la mer. En 1932, le dernier trou dans l’Afsluitdijk a enfin été fermé. Un moment formidable, mais pas pour tout le monde.

Des villages entiers dépendaient de la pêche sur le Zuiderzee. Par l’Afsluitdijk, l’eau a été transformée rapidement d’eau salée en eau douce. La pêche n’était plus rentable. Les pêcheurs ont reçu une compensation du gouvernement, mais l’inconvénient était que beaucoup d’entre eux ont perdu leur emploi et ont dû chercher un autre métier.

Rattrapé par le temps

À l’heure actuelle, l’Afsluitdijk fait service depuis plus de 80 ans. Période pendant laquelle il a clairement prouvé sa fonction de rétention d’eau et économique. La digue a rendu les Pays-Bas plus sûrs et a permis un gain de terre. Cependant, pendant ces années, beaucoup de choses ont évolué et changé. Les écluses sont dépassées et doivent être renforcées. Par le changement climatique il devient de plus en plus difficile de garder à l’extérieur l’eau de mer qui monte et de décharger le surplus d’eau de l’IJsselmeer. Ceci forme un danger pour la sécurité. La digue, hautement controversée dans le passé, a été rattrapée par le temps. Avec respect pour sa valeur emblématique et son histoire, l’Afsluitdijk sera modernisée.